Synthèse de Adeline

Adeline Aires 1ère S

Groupe: Salomé Ohayon, Benjamin Allali, Adeline Aires.

Sujet: Les illusions d’optique.

Thème:  L'homme et la nature.

Matières: Svt et Arts plastiques.

Problématique: Comment certains facteurs modulent-ils notre perception visuelle de la réalité ?


            Synthèse personnelle Tpe

     Nous sommes dans une école privée qui nous laisse le libre choix, en ce qui concerne les matières qui nous sont imposées normalement. Nous avons donc plus de libertés pour choisir le sujet du Tpe, bien qu’il doit tout de même rester dans la norme des thèmes exigés.  

   Nous avons mis du temps avant de choisir LE sujet de notre Tpe. En effet, au début nous étions parti sur Les siamois, ce qui n'avait pas déplu à nos professeurs. Cependant, ils nous avaient prévenus de la restriction quant à la production documentaire de ce sujet.

  Nous avons donc décidé de mener pour les Tpe, une étude scientifique sur les illusions d'optique. Cette idée est partie d'une envie de comprendre, à la fois les dysfonctionnements de l'oeil mais aussi cet art spécial, destiné à tromper le public sur ce qu'il voit. 

  Après avoir trouvé le sujet, nous avons procédé à plusieurs étapes afin d'élaborer une problématique. Au départ, nous nous sommes posés la question : Comment expliquer scientifiquement qu'il existe différentes illusions d'optique? Mais celle-ci ne répondait pas à l’intégralité de l’étude que nous voulions mener sur les illusions d’optique. En effet, cette problématique n’intégrait pas une de nos deux matières: l’Svt. On ne pouvait donc pas aborder la notion de l’œil et de perception visuelle en la gardant. Après de nombreuses recherches, nous ne trouvions pas de problématique adéquate. Avec le conseil des professeurs, nous nous y sommes pris à l'envers : nous avons dans un premier temps élaboré le plan; dans le but de trouver notre problématique, dans un second temps. Ce qui a fonctionné. L'interrogation définitive est donc : Comment certains facteurs modulent-ils notre perception visuelle de la réalité ?

     

    Notre travail a été découpé en deux parties puisque nous avions Les siamois, comme sujet de départ ! De plus, nous avons mis un certain temps avant de changer de sujet puisque Les siamois nous tenait à coeur. 

  Mais la documentation trouvée n'étaient pas assez complète pour continuer notre Tpe sur ce sujet. Avec l'avis des professeurs, nous avons décidés le Lundi 26 Octobre, durant la 4ème séance de Tpe, de changer de sujet. De suite,

notre idée a été de prendre comme sujet Les illusions d'optique. Sujet que j'ai jugé intéressant au niveau du contenu mais aussi des matières que nous avons choisies, qui sont l'SVT et les arts plastiques. Association originale et peu exploitée. Le 2 Novembre, nous avons rassemblé tous les documents recherchés individuellement afin de pouvoir, durant cette 5eme séance, établir un plan. 

  Après que nos professeurs nous ai donné leur avis, nous avons du reformulez notre problématique et notre plan pour les recentrer sur les deux matières choisies. Une semaine plus tard, une des personnes: Sarah quitte le groupe puisqu'il y a discordance, le nouveau sujet ne l’intéressait pas et l’a laissé indifférente. Notre problématique définitive : Comment certains facteurs modulent-ils notre perception visuelle de la réalité ? A l’aide de la documentation recherchée puis triée, nous avons pu élaborer un plan puis répartir le travail dès le lendemain. Pour la répartition du travail, nous avons préféré tous les trois nous investir dans chacune de nos trois parties plutôt que d’en faire chacun une. 

  Après la répartition des tâches, nous avons enfin pu procéder à des recherches personnelles afin de rédiger chacun nos parties respectives.

  Au départ, pour notre production nous étions parti sur l'idée de faire une vidéo. Après l’avis des professeurs,nous nous sommes rendus compte que personne dans le groupe n’avaient les compétences requises pour réaliser une vidéo: nous avons décidé le 15 Décembre, de changer d'idée et d'opter pour un site Internet afin de mettre des images interactives, de renvoyer à des liens, et de ce fait de permettre au lecteur de "jouer" avec notre site et nos images.

  Après avoir décidé de la production que nous allions rendre, nous nous sommes penchés sur l'oral en donnant des idées aux professeurs qui ont paru satisfaits. 

  Les intervenant durant notre Tpe ont été de deux types :

- Nos professeurs organisant les Tpe : Mme Aknin, Mme Raccah et Mme Attia. Elles nous ont été d'une grande aide, notamment lors du choix de notre deuxième sujet, de notre problématique, de notre plan et de notre production. Elles nous ont permis de mener à bien notre Tpe en nous donnant leur avis, certes parfois un peu vexant. Ce sont principalement ces trois professeurs qui nous ont le plus aidés durant notre Tpe.

- Notre professeur d'Art Plastiques nous a donné des conseils afin d'étudier certains tableaux, des idées pour l'oral et des renseignements sur de nombreux peintres.

- Un magicien que nous avons interviewé pour notre troisième partie, relatif à la magie. Cette personne nous a permis de maîtriser le tour de magie que nous allons présenter a l'oral. Il nous a surtout permis de prendre conscience de l'ampleur de la difficulté du métier de magicien qui a pour principal but de créer des illusions. Nous l'avons contacté par courrier électronique puis nous l'avons vu afin de le filmer et de lui poser quelques questions.

  Notre production finale est donc un site Internet, créé sur www.e-monsite.com. C'est Salomé qui a su créer ce site avec l'aide d'une de ses connaissances. Nous avons cherché notre documentation dans des livres, des magazines mais aussi sur internet. Ce sont là les principales sources de documentations qui nous ont permis d’élaborer notre site. Nous n'avons donc exclu aucune documentation puisque toutes celles que nous avions recherchées étaient intéressantes.

  Je pense que le site Internet est le support le mieux adapté pour notre sujet, car en effet, ce sujet est surtout intéressant sur le plan visuel. On cherche à observer des illusions, à trouver le piège, le mystère. Or, avec un site Internet on peut mettre des images interactives afin que le lecteur puisse vérifier l'illusion. On peut aussi renvoyer à une autre page par un simple clic sur un mot : pour le lexique, il suffit de cliquer sur le mot souligné pour renvoyer à sa définition. De plus, on peut y insérer des vidéos : pour l'interview du magicien, on a choisi de le filmer afin qu'il puisse réaliser un ou deux tours de magie. Le lecteur du site peut participer, lire et entrer dans le vif du sujet. Il pourra ainsi jouer directement avec les illusions. 


    En ce qui concerne mon travail personnel tout au long du Tpe, je pense m'être suffisamment investie. Je me suis rendu plusieurs fois à la bibliothèque afin de trouver de la documentation. J'ai cherché dans des livres, sur Internet, mais j'ai demandé de l'aide à plusieurs personnes extérieures qui m'ont gentiment accordé de leur temps. J’ai réussi à réunir toutes les informations nécessaires afin de rédiger mes parties. 

  Le travail en groupe n'est pas toujours aussi simple qu'on peux le penser. Il y a différentes opinions qui entraînent parfois des discussions très longues car il est difficile de trouver un terrain d'entente, de passer des heures ensemble à travailler. Même si ce travail d’équipe parait éprouvant, il y a tout de même eu une bonne ambiance au sein de notre groupe. Chacun a su écouter l’autre, ce qui est très important dans le cadre des Tpe. A la fin de notre travail nous sommes satisfaits et heureux d’avoir abouti à un travail conséquent puisque produire un Tpe seul, c'est inimaginable.

  D’habitude, je n’aime pas travailler à plusieurs. Selon moi, je perds du temps plus que je n’en gagne puisque je n’arrive pas à me concentrer réellement quand je suis avec des autres personnes. A la limite une, mais dépassant ce nombre, il faut avouer qu’on ne travaille pas assez efficacement. 

  Mais avec les travaux que j’ai menés tout au long des Tpe pendant de nombreux mois, j’ai finalement pris plaisir à ce travail de groupe : ce qui a légèrement changé ma vision du travail collectif.


    Les Tpe m'ont ainsi permis de connaître une nouvelle façon de travailler. Sans bases, livrée dans la nature avec seulement des professeurs qui interviennent afin de nous guider dans notre travail. Malgré tout, j'ai beaucoup apprécié ce travail d'équipe et de liberté. Ces Tpe m'on permis de gagner en assurance et de m'affirmer dans mes idées lors de divergences d'opinions au sein de mon groupe. Ces Tpe m'ont apporté au niveau personnel mais aussi au niveau collectif, donc sur tout les domaines. C'était une très bonne expérience.

   Par contre, ce que je n'ai pas aimé est la phase de recherche de problématique car il est très difficile d'en trouver une adéquate et bien formulée. Les professeurs pourraient donc un peu plus nous aider sur ce point. Je pense aussi que le temps est restreint et que nous ne nous y prenons pas assez vite pour nous mettre dans le vif du sujet. Vers la fin, nous sommes débordés par les Tpe : nous ne pensons qu'à le terminer et au plus vite !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×