Synthèse de Salomé

Salome Ohayon 1eS
Adeline Aires
Benjamin Allali
 
                                                                               

SYNTHESE PERSONNELLE TPE:

TPE:LES ILLUSIONS D'OPTIQUE

Thème national:L'homme et la nature


Problématique:Comment certains facteurs modulent–ils notre perception visuelle de la réalité ?


Au départ , nous avions choisi le sujet des siamois. Ce sujet nous intéressait beaucoup et nous commencions à nous impliquer dans sa réalisation .En effet après quelques recherches notamment à la faculté de René Descartes ;nous avons pu ébaucher un plan et une problématique associée. Pour ma part j'avais réussi à obtenir un rendez vous avec le Dr Yann Revillon , chirurgien pédiatre qui avait séparé pour la première fois des siamois . Mais un problème se posait, nous n'avions pas assez de documentation ni de deuxième matière.

Le 26 octobre soit à la 5eme séance des TPE nous abandonnions donc notre premier sujet , et nous options pour un nouveau sujet : LES ILLUSIONS D'OPTIQUE. Nouveau sujet ,nouvelle équipe nous nous retrouvions à trois pour traiter ce vaste sujet. Après cinq séances de travail perdu ,il fallait rattraper le retard accumulé et décider à trouver un nouveau sujet satisfaisant la nouvelle équipe . Lorsque Benjamin proposa le sujet des illusions d'optique, c'était l'enthousiasme général . Après une première réflexion ce nouveau sujet semblait satisfaire tous les critères :

-implication de deux matières obligatoire (Art plastique et Biologie)

-une documentation et iconographie abondante (Nombreuses références internet )

-de larges perspectives

Le 4 novembre 2009 , notre première séance a eu pour but d'établir un plan et une problématique. Nous avons opté pour cette première problématique: Comment perçoit on les illusions d'optique? Mais après l'avoir exposé aux professeurs ils ont émis quelques critiques et notamment que cette problématique se cantonnait à l'aspect Art plastique avec les différentes sortes d'illusion et n'abordait pas l'autre face du sujet à savoir l'aspect Biologie de l'œil .Le 11 novembre nous décidions d'une nouvelle problématique à savoir :  Comment crée t-on des illusions d'optique? Mais celle ci semblait aussi incomplète que la précédente. Le 22 novembre nous nous somme retrouvés chez Benjamin pour une nouvelle séance de travail qui cette fois ci aboutira à une problématique satisfaisante et complète en s'appuyant notamment sur le plan : Comment certains facteurs modulent il notre perception visuelle de la réalité ?

Les premières séances ont été déterminantes afin de définir précisément notre nouveau sujet. Nous nous sommes répartis les taches en nous partageant les différentes recherches de documentations. Adeline se chargeait des recherches portant sur la relation de l'œil et du cerveau , sur les illusions de couleur et sur la prestidigitation. Benjamin se chargeait des recherches sur les illusions de mouvements et optico géométriques. Quant à moi mon rôle était d'approfondir les recherches sur l'œil et sur les courants artistiques tels que l'art cinétique et l'optical art. J'avais aussi pour mission de prendre contact avec un magicien pour une interview sur le sujet.

Nous commencions donc les recherches. Celle sur la première et la troisième partie furent précises, explicites et suffisamment abondantes . Tandis que la deuxième partie fut, pendant un temps très divertissante. Les sites Internet traitant des illusions d’optiques sont abondants mais cependant peu informatifs. Nous trouvions beaucoup d’images représentant des illusions d'optique mais les explications restaient mystérieuses.
Nous nous sommes procurés des magazines et des livres spécialisés à la bibliothèque . Une nouvelle fois, la quantité de documents était importante. Certains magazines traitaient le sujet d’une manière trop globale et pas assez précise. D’autres étaient à notre goût trop « scientifiques ». Peu d’ouvrages correspondaient à ce que nous recherchions . C'est avec beaucoup de travail ,de classement ,de recoupement ,de vulgarisation des documents et de l'iconographie sélectionnée que nous avons obtenu un judicieux montage mélangeant tour à tour développement et simplification aboutissant selon nous à un bon ensemble.  Après avoir trouvé notre problématique et avoir accumulé et compulsé toutes nos recherches, le plan s'articulait naturellement: une étude approfondie de l'œil et de sa relation avec le cerveau lorsqu'il observe une image,les différente illusions ,et l'étude spécifique de l'une d'entre elle (la prestidigitation).

Au départ nous avons voulu réaliser notre TPE sous forme de documentaire vidéo. Mais après en avoir parlé à nos professeurs nous avons opté pour la réalisation d'un site internet. Ce choix nous permettra de manière vivante une articulation de nos différentes parties autour de texte et d'images .

Tout au long de l'année, nous avons bénéficié de l'aide de quatre professeurs: Mme ATTIA (professeur de physique), Mme AKNIN (professeur de mathématiques), Mme Binder (professeur d'Art plastique) et Mme Raccah (professeur de SVT). Ceci nous a permit d'avoir des points de vue différents sur notre étude et d'être suivi régulièrement afin d'être « cadré » dans les limites de notre sujet .C'est pour cela que je les remercie de toute leurs aide et de leurs patience qu'elles nous ont accordé depuis le début de ce projet. Je remercie également Davy Gabison ,magicien qui nous a accordé une interview et une démonstration de son talent lors de ce projet

Pour conclure je dirai que je me suis beaucoup investie dans la réalisation de ce TPE. J'ai notamment appris de façon indirecte à mener à bien un projet à long terme parrallèlement au travail normal demandé en classe de 1ere S. De plus nous avons géré ce travail ensemble ce qui nous a permis d'apprécier le travail en collectivité. C'était très stimulant de travailler avec Adeline et Benjamin. Nous étions complémentaires ( malgré de longues discussions ou nous melons nos divergences d'opinions ) et le travail en groupe était très enrichissant. Nous avions appris la démarche nécessaire à l'élaboration de ces TPE ce qui nous a permis de créer un document scientifique sous forme d'un site Internet dans nos principaux domaine de compétence. Pour ma part j'ai acquis une plus grande autonomie, une certaine maturité et dans un même temps une ouverture d'esprit incontournable. Cependant je trouve que ce travail demande un temps de travail très important en plus du travail quotidien d'un élève de 1ère S. Il est donc très difficile de concilier les deux. Il serait intérressant de démarrer le TPE en classe de 2nde et de le travailler sur deux ans ce qui allègerait le travail fourni en 1ère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site